Anne-Catherine Girard, le Beau avec un grand B

161592_1230737840_371540_nDans un autre de mes articles, je tentais de cerner le style d’Anne-Catherine Girard, grâce à son histoire et un second article montrait des photos de son travail. Mais ce qui fait vivre les créations de cette styliste, notamment de robes de mariées, est sa philosophie de vie dont découle sa façon de voir la femme et la mode.

La femme est faite pour transmettre le Beau

67afb3_d8cf57c0c6f958b9487f28abd918edc1.jpg_srz_p_389_549_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srzCette créatrice, qui a découvert la mode en voulant donner un sens à sa vie pense que « la beauté peut être incarnée par toutes les femmes. » Alors qu’il est facile de rire à la blague de Coluche sur la beauté des personnes, ça demande un vrai travail de savoir se concentrer sur le Beau de chacun. Peut-être que c’est exactement sur ce point que ce métier de styliste est devenu une vocation car, à sa manière, aider la femme à s’épanouir en lui permettant de transmettre ce Beau est une façon de rendre le monde meilleur. Honorer les personnes qui nous entourent, que nous rencontrons, en souhaitant être élégante, est finalement quelque chose de simple et d’accessible à tous. Et ça, ce n’est pas une question de classe sociale.

« Le charme et l’élégance, contrairement à la séduction, ont pour conséquence la valorisation d’autrui, alors que la séduction cherche la valorisation de soi-même. »

996100_506821652764350_1930026689_nAujourd’hui, certaines personnes misent beaucoup sur l’apparence, sans que celle-ci soit bien placée. Cette apparence n’est en rien secondaire car « elle a pleinement son rôle pour apporter au monde ce qui lui manque : le sens de la gratuité. » Car « le charme et l’élégance, contrairement à la séduction, ont pour conséquence la valorisation d’autrui, alors que la séduction cherche la valorisation de soi-même. »

Un exemple qu’Anne-Catherine Girard aime raconter est l’anecdote sur la Reine mère Elizabeth qui devait visiter, avec son royal époux George VI, les personnes bombardées la veille : « Alors qu’elle s’habillait avec élégance et mettait son plus beau collier de perles, sa gouvernante lui rappela qu’elle allait voir des personnes qui venaient de tout perdre, et que la sobriété serait plus adaptée. Elle rétorqua, que justement, c’était parce qu’elle voulait les honorer qu’elle mettait son plus somptueux collier ! » C’est exactement le piment que la styliste aime apporter à sa vie de créatrice : audace et élégance pour honorer son entourage, avec toujours en toile de fond le souci que cela soit contagieux par le regard.

L’apparence est le reflet de la vie intérieure

1048733_416330161813500_2007069624_oTout le souci de la créatrice est de se demander en quoi elle peut aider la femme pour qu’elle soit au maximum de ce qu’elle peut donner d’elle-même, y compris dans son apparence. Car « son apparence est le reflet de sa vie intérieure. » Et c’est là le rôle de la styliste de mettre en valeur le reflet de cette vie intérieure, avec les données apparentes que sont les vêtements.

Alors que les jeunes filles souhaitent porter des talons de plus en plus haut, de plus en plus jeune (et ce n’est pas moi qui aurait dit le contraire il y a quelques années), Anne-Catherine Girard nous rappelle simplement que d’autres dimensions doivent grandir en même temps que les talons : les dimensions intellectuelles, physiques et spirituelles. Car « tout ce qui fait notre force, c’est notre vie intérieure. Ce qui fait que sans la mode on arrive encore à être heureuse. » Cela permet que le beau ne devienne pas fade, comme une magnifique vitrine d’un magasin vide.

Cette vie intérieure, spécifique à chacune d’entre nous, se doit d’être révélée différemment. C’est pourquoi la créatrice n’impose aucun style mais part de la femme dont elle s’occupe pour voir son histoire, ses attentes, ses goûts, ses désirs pour pouvoir créer quelque chose de personnel et d’unique.

Bref, le style d’Anne-Catherine Girard, reflet de sa philosophie, est empreint de respect, de Beau, d’élégance, de raffinement, de féminité… Une philosophie qui inspire un autre idéal de vie que celui proposé par la publicité moderne. Une sagesse qui fait rêver, et dont on aimerait pouvoir imprégner notre mariage, mais surtout toute notre vie.

Vous pouvez voir la photo d’une des robes dont le croquis est dans cet article ici. La reconnaitriez-vous ?942307_416338041812712_778425400_n

http://www.annecatherinegirard.com/

Advertisements

4 réflexions sur “Anne-Catherine Girard, le Beau avec un grand B

  1. Pingback: Anne-Catherine Girard, tour d’horizon de ses créations | Keep Calm & Marry Him

  2. Pingback: Anne-Catherine Girard, entre élégance et audace | Keep Calm & Marry Him

  3. Un seul mot : MA-GNI-FI-QUE ! ça fait rêver…
    J’ai bien aimé l’anecdote de la reine mère d’Angleterre mais c’est quoi la blague de Coluche ? sans vouloir passer pour une inculte…

    Aimé par 1 personne

    • Pour moi aussi ce fut un coup de coeur 😉
      Et pour Coluche, citation « Dieu a dit : il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches, et tous seront égaux ; mais ça sera pas facile… Et puis il a ajouté : il y en aura même qui seront noirs, petits et moches et pour eux, ce sera très dur ! ».

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s