Comment choisir sa wedding planner ?

vendeuseSi dans mon article « Pourquoi faire confiance à une wedding planner ? 12 raisons qui vont vous convaincre ! », je vous ai justement convaincue de déléguer vos préparatifs de mariage à une professionnelle, maintenant vous êtes face à la question : mais qui choisir ? Petits conseils pour sélectionner votre organisatrice de mariage.

1. Vérifier son référencement

Première étape toute bête : vérifier que l’agence que vous avez repérée a un numéro de Siret et est donc référencée au registre du commerce et des sociétés ou auprès de l’Urssaf en fonction du statut de l’agence. Cela vous garantira de pouvoir aller jusqu’à la 5ème étape présentée dans cet article.

2. Passer au crible le site internet

Le site internet peut être un moyen de vérifier le professionnalisme du wedding planner ainsi que son univers (il peut être très professionnel mais décidément, la déco ours et lapin pour votre mariage, ça n’est pas pour vous).

Est-ce que le site vous parait professionnel ? Est-ce que vous aimez le book ? Les sites sont des vitrines du travail de l’agence même si souvent ils ne reflètent pas les réalisations de celle-ci, par excès d’apparence (mais mon point 4 vous le révélera) ou manque de temps pour s’en occuper. Dans tous les cas, donner une idée des compétences et créations de l’agence est la fonction initiale d’un site vitrine, que ce soit réaliste ou raté. Il va également vous donner un certain nombre d’informations comme le nombre de personnes dans l’équipe, les prestataires avec qui l’agence travaille, le nombre de mariages réalisés et la date de création de l’agence…

fallback-clipart-warning-caution-icon-sign-glassy-shiney-clip-artL’ancienneté : une jeune agence, qui a envie de faire ses preuves, affichera souvent des prix moins élevés. Il ne faut pas donner sa chance à quelqu’un pour vouloir faire de l’humanitaire, mais si vous sentez qu’elle va assurer, foncez ! Attention à des prix trop bas car la qualité se paie. Quitte à faire l’investissement, autant le faire bien.

3. Vérifier les références… et quelques autres critères

Le site internet est donc la vitrine de l’agence mais ça n’est pas manquer de confiance que de vérifier les informations présentes dessus. Vous pouvez par exemple chercher des avis sur l’agence grâce aux réseaux sociaux, approfondir les « références presses ». Il faut différencier celles où un journal met réellement en valeur un aspect du professionnalisme de l’agence avec la pub que se paye une wedding planner pour se voir apparaitre dans un magazine de mariage. Quelque chose qui peut vous mettre la puce à l’oreille est par exemple n’avoir accès qu’aux couvertures des magazines ou journaux dans lesquels l’agence dit apparaitre.

La proximité peut être un critère (avec le lieu de votre mariage, si vous vous mariez loin, c’est rassurant) car elle connaitra les prestataires locaux et elle est garante de ne pas avoir de mauvaise surprise à l’arrivée. Renseignez-vous sur les éventuels frais de déplacement. Attention à ceux qui disent être présents « dans toute la France » car à part des groupes comme Wedding and Co’ qui a vraiment des agences dans toutes la France, il faut bien connaitre la région pour dénicher les bonnes affaires et avoir des partenariats durables.

4. La rencontre

En classe, les profs avaient l’habitude de dire « il n’y a pas de question bête », là c’est pareil ! Par exemple sur son fonctionnement, son carnet d’adresse, sa méthode de travail, comment la professionnelle vous tiendra au courant de l’avancée des préparatifs… De plus, le premier rendez-vous avec une wedding planner est parfois gratuit alors profitez-en pour poser toutes vos questions !

Il est important qu’avec une wedding planner il y ait un feeling pour que vous puissiez faire confiance et partager tous vos rêves sans gène, même si vous rêvez d’un mariage sur le thème de Barbie (et-pour-quoi-pas ?!). Elle rentre dans l’intimité de l’histoire du couple et doit faire preuve de diplomatie quand elle réveillera peut être des différends dans votre couple (lors de la liste d’invités ou le choix du plan de table au hasard).

La disponibilité dans les premiers contacts vous donnera un excellent baromètre de sa disponibilité globale pendant les préparatifs. Renseignez-vous également si c’est un travail à temps plein ou une petite activité à côté d’un autre travail salarié.

fallback-clipart-warning-caution-icon-sign-glassy-shiney-clip-artLes « trop multi-fonctions » : Evitez les DJ ou les traiteurs qui vous proposent de « tout gérer ». Par exemple, moi j’écris un blog de conseils et de réflexions autour du mariage, je ne vous propose pas d’organiser votre mariage. Chacun ses compétences !

fallback-clipart-warning-caution-icon-sign-glassy-shiney-clip-art Les « trop sentimentales » : Que vous sentiez votre WP très impliquée, c’est une bonne chose. Mais trop c’est trop. Certaines filles font le métier pour la féérie qu’il représente, car elles se sont souvent lancées après avoir a-do-ré organiser leur mariage. Mais être trop dans l’émotionnel, ne permet pas de gérer le stress d’une situation délicate. Il faut de la maitrise de soi ! Un minimum de distance par rapport au couple pour ne pas tout prendre à cœur et garder du recul en cas de problème. C’est votre mariage, pas le sien.

5. Signer le contrat (…et lire les petites lignes que vous ne lisez jamais habituellement)

Oui la confiance est un mot primordial entre vous et votre WP mais quand les choses sont écrites c’est mieux. Cela permettra de clarifier les derniers points. La façon dont votre organisateur/trice est payé, le nombre d’heures passées sur votre événement… Et ce contrat conclura la première étape pour des préparatifs zen.

Maintenant vous êtes rodée pour choisir votre wedding planner ! Le bouche à oreille reste tout de même le mieux, ou alors choisir la WP qui a organisé un mariage auquel vous étiez conviée.

N’hésitez pas à laisser en commentaire les noms des agences de celles qui ont organisé votre mariage. Ça fera un peu comme un conseil entre copines ! Vous pouvez également consulter ma rubrique de partenaires pour trouver des agences.

Advertisements

4 réflexions sur “Comment choisir sa wedding planner ?

  1. N’est-ce pas encore plus difficile que de choisir le futur marié ? =P

    Au moins, comme ça, on a besoin de chercher qu’une seule fois un corps de métier, et pas lire tout le web pour chaque prestataire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s